Connectez-vous S'inscrire

Des informations « top secret » publiées sur la Toile en Grande Bretagne


En Grande-Bretagne, le ministère de la Défense a publié sur le net des informations classées "secret défense" par inadvertance. Une erreur qualifiée "d’inacceptable" par les politiques du pays.



Secret Défense
Secret Défense
Selon le quotidien anglais The Daily Star le site internet du Parlement anglais a été l’objet d’un incident qualifié "d’inacceptable" par les autorités concernées.


En effet, un rapport datant de 2009 a été publié par le Ministère de la Défense (MoD ) britannique alors qu’il contenait des informations classées "secret défense". Les éléments sensibles concernaient des informations mettant en doute la solidité des réacteurs des sous-marins en cas d’accident ou même de leur fiabilité qui n’auraient jamais dû être accessibles au public...


Les documents avaient été noircis avant d’être diffusés : mais il suffisait d’une petite manipulation de l’image pour décoder ce qui était masqué.


"C’est une chose incroyablement stupide à faire. N’importe qui avec des connaissances élémentaires en informatique aurait été capable de le lire. Je ne peux que supposer qu’ils ont confié cette tâche à un jeune subalterne... Si ce document est comme ça, qu’en est-il du reste ? La sécurité est très aléatoire." explique Graham Cluly un expert en informatique.


Peu après la publication de l’article, le document a été retiré et le ministère de la défense a immédiatement publié un fichier PDF.


Ce qu’il y a de plus étonnant dans cette affaire c’est qu’il y a eu précédent il y a seulement quelques jours. En effet le ministère de la Santé a également mis en ligne des informations privées…. par mégarde.

dep2011_0648.pdf sur le net des informations classées secret défense  (292.03 Ko)


Dominique Desaunay
20/04/2011
Lu 956 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis