Connectez-vous S'inscrire

Dr Watson, je présume ?


Il y a plus d'un an, Watson, l'ordinateur d'IBM remportait la finale du jeu Jeopardy aux États-Unis, l'équivalent de notre « Question pour un champion » démontrant ainsi que la machine devenait aussi perspicace que les humains. Watson s’est mis au travail, il aide les professionnels de santé à prendre des décisions lors d'un diagnostic.



Après Deep Blue, l'ordinateur qui était parvenu à battre Garri Kasparov aux échecs en 1997, Watson, le système d'intelligence artificielle d'IBM, après quatre années de recherche intensive, démontrait que la machine était capable de rivaliser avec la perspicacité de l'esprit humain en répondant rapidement et précisément à toutes sortes de questions posées en langage naturel lors de la finale du jeu Jeopardy aux États-Unis.


L'équipe scientifique d'IBM, pour sa mise au point, a développé trois fonctionnalités clés : l'analyse et le traitement du langage naturel, la génération d'hypothèse et la proposition d'un ensemble de solutions, enfin la capacité du programme informatique de la machine à apprendre par lui-même et d'engranger de la connaissance.


La victoire de Watson à la finale Jeopardy était déjà une prouesse, mais remporter avec succès un jeu télévisé n'est pas le but de cette machine... Le professeur Watson, selon IBM, a été inventé pour nous aider à mieux vivre, mieux travailler et prendre les bonnes décisions au bon moment.


Comment Watson fonctionne-t-il ? La machine et son programme imite les capacités cognitives humaines traditionnelles, ainsi elle a la capacité de discerner le double sens des mots, les calembours, de décrypter des comptines et d'en comprendre le sens, de résoudre des rébus... Les réponses de Watson sont extrêmement rapides et il a la capacité de traiter de grandes quantités d'informations, de prendre en compte toute la complexité et les subtilités de toutes sortes de problèmes logiques.


À quoi peut bien servir Watson ? Le domaine médical est particulièrement intéressé par les capacités de ce système. Pour qu'un médecin établisse un bon diagnostic, il doit réactualiser ses connaissances, ce qui nécessite de consulter les dernières avancées médicales concernant une pathologie, il doit consulter les dossiers de chaque patient traité pour une maladie similaire, une investigation qui demande beaucoup de temps, qu’il n’a pas...


Les experts estiment que les médecins en général n'utilisent que 20 % des dernières études pour rendre leur diagnostic et établir des ordonnances efficaces. Près d’un million 5 d'erreurs médicales seraient ainsi constatés aux États-Unis, chaque année.


Pourtant, 81 % des médecins indiquent qu'ils consacrent environ 5 heures par mois à la lecture de revues spécialisées. La plupart des praticiens reconnaissent que les ordinateurs les aident dans leur quête d'information, mais le constat est amer, les systèmes qu'ils utilisent actuellement ne leur permet pas d'effectuer des recherches en langage naturel dans les bases de données spécialisées. Watson avec son programme d'analyse sémantique a la capacité de comprendre et de traduire en langage naturel ces données. Pourquoi ne pas l'utiliser pour poser une question ou envoyer une requête au système, en décrivant les symptômes d'un patient avec l'ensemble des informations le concernant ?


La machine connectée à d'immenses bases de données, recherche alors toutes les informations pertinentes sur les antécédents familiaux du malade, les nouveaux médicaments, les dernières recherches en cours sur telle ou telle pathologie, les traitements qui ont fonctionné, des études cliniques, des articles de journaux, les notes de médecins et le suivi de l'infirmière. Dr Watson compile toutes ces informations, puis formule des hypothèses qui aident le médecin à prendre la bonne décision.


Cet ordinateur est l'exemple le plus abouti à ce jour de ce que l'on peut faire en matière d'intelligence artificielle, ses capacités phénoménales d'analyses d'informations multiformes, en données brutes ou en langage naturel, en font l'assistant idéal des professionnels de santé. Les ingénieurs d'IBM viennent d’adapter le système qui prend en charge désormais la terminologie médicale et s'adapte au domaine d'expertise de chaque médecin.


Watson peut-il totalement remplacer un docteur ? Bien sûr que non ! Sans questions pertinentes, la machine ne peut pas grand-chose, l'intelligence artificielle n'est rien… sans celle de l'homme.

dr_watson_je_presume.mp3 Dr Watson je presume.mp3  (1.94 Mo)




Dominique Desaunay
25/08/2012
Lu 1090 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 11 Octobre 2013 - 16:48 Les Fab Lab africains réinventent l’imprimante 3D

Mardi 15 Janvier 2013 - 10:20 Grand Corps Virtuel ou le voyage immobile