Connectez-vous S'inscrire

Emeutes de Londres, réseaux sociaux et police britannique


Selon la police britannique, les émeutiers de ces derniers jours ont utilisé les réseaux sociaux pour coordonner leurs opérations de pillage de magasins à Londres et dans d'autres villes anglaises.



Site de la police britannique
Site de la police britannique
"Nous savons qu'ils les ont utilisés (...) la question qui se pose est peut-on faire quelque chose pour perturber ces réseaux de manière à traiter ce problème ?». "Nous sommes actuellement en contact avec les services de renseignement et avec les milieux professionnels et pour le moment, nous ne proposons aucune solution".

La police britannique compte sur l'aide des internautes pour faciliter l'identification des émeutiers en publiant des photos capturées par les caméras de vidéosurveillance et en lançant un appel à témoin sur la toile pour dénoncer les fauteurs de troubles.

"A mesure que l'enquête avance, nous allons publier des photographies de suspects que nous voulons interroger", prévient la police de Londres sur son site internet, en réaction aux violentes émeutes qui se déroulent en Grande-Bretagne depuis samedi.

"Si vous reconnaissez les individus sur les photos, si vous disposez d'informations sur les violences et les désordres qui ont eu lieu, merci de contacter les enquêteurs", ajoute-t-elle. "Vous pouvez aussi rapporter un crime et fournir des informations de manière anonyme."

La police renvoie les internautes vers son compte FlickR, le site de partage de photos, où 25 clichés de pilleurs capturés par les caméras de vidéosurveillance ou récupérés sur les réseaux sociaux ont été publiés.


Dominique Desaunay
12/08/2011
Lu 1000 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Décembre 2012 - 15:00 Beidou versus GPS, la nouvelle guerre des étoiles

Jeudi 6 Décembre 2012 - 16:58 Li Fi quand la lumière remplace le Wifi