Connectez-vous S'inscrire

Enquête LinkedIn :ce qui est le plus irritant sur le lieu de travail


LinkedIn, le réseau professionnel aux 120 millions de membres, publie les données sur ce qui irrite le plus les professionnels sur leur lieu de travail. Cette enquête révèle des différences notoires entre les pays et les cultures.



Enquête LinkedIn
Enquête LinkedIn
Selon l'enquête du réseau LinkedIn, les Américains sont par exemple avant tout irrités par ceux qui prennent la nourriture des autres dans le réfrigérateur collectif de leur lieu de travail.


Les Brésiliens sont agacés par les commérages excessifs. Les Allemands ne supportent pas le manque de propreté des espaces communs comme le four à micro-ondes ou le réfrigérateur collectif. Les Indiens sont particulièrement excédés par la sonnerie des téléphones portables. Les Japonais quant à eux voient d’un mauvais oeil les blagues faites sur le lieu de travail.


Des différences entre les sexes ressortent également des résultats de l'enquête. Aux États-Unis, 62 % des femmes sont dérangées par les « tenues vestimentaires provocantes » sur le lieu de travail, tandis que seulement 29 % des hommes considèrent que c'est un problème. Les Suédois sont les plus tolérants sur ce plan, mais il y a ici aussi une différence entre les sexes : les tenues provocantes irritent 35 % des femmes, mais seulement 12 % des hommes.


Indépendamment de la nationalité ou du sexe, la bête noire de tous les professionnels (indiquée par 78 % des personnes interrogées dans le monde, soit plus de 17 000) est celui qui n'assume pas la responsabilité de ses actes. Parmi les managers américains, les recruteurs sont les plus irrités par ceux qui arrivent en retard aux réunions.


Selon Nicole Williams, Connection Director chez LinkedIn et auteur du livre Girl on Top, « Sur la plupart des lieux de travail, il y a au moins un collègue dont l'excentricité exaspère les autres » et que «Parfois, ceux qui irritent le plus sur le lieu de travail ne se rendent même pas compte des effets de leur comportement sur les autres. Il est essentiel pour vous de résoudre ces problèmes de nuisance avant qu'ils ne perturbent votre travail et votre carrière ».


Le pays qui a le plus de bêtes noires est l'Inde, et celui qui en a le moins est l'Italie. La France se situe au neuvième rang de la liste des pays qui ont le plus de bêtes noires, parmi les 16 pays couverts par l'étude de LinkedIn. En France, LinkedIn a interrogé 821 professionnels et il s’avère que l'excès de parfum sur le lieu de travail incommode beaucoup plus les femmes que les hommes (seulement 28 % des hommes s'en plaignent, contre 41 % des femmes).


Parmi les managers, les recruteurs sont plus gênés que les autres par les relents de nourriture sur le lieu de travail (60 % et 46 %, respectivement). En France, les trois principales bêtes noires des professionnels sur le lieu de travail sont les suivantes :

1. Ceux qui n'assument pas la responsabilité de leurs actes.

2. Ceux qui se plaignent constamment.

3. Les réunions qui commencent plus tard que prévu ou qui s'éternisent.



Vous pouvez télécharger les données infographiques de LinkedIn sur les bêtes noires des professionnels sur leur lieu de travail pour savoir comment les gérer.

Dominique Desaunay
29/09/2011
Lu 1278 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Décembre 2012 - 15:00 Beidou versus GPS, la nouvelle guerre des étoiles

Jeudi 6 Décembre 2012 - 16:58 Li Fi quand la lumière remplace le Wifi