Connectez-vous S'inscrire

Facebook milite pour les dons d'organes


A l’intention de ses utilisateurs aux États-Unis et en Grande Bretagne, Facebook vient de lancer une initiative destinée à mettre en relation les donneurs d’organes avec les patients en attente de transplantation.



Donate Life America
Donate Life America
Aux Etats-Unis 114.000 personnes, et des millions d'autres à travers le monde, sont dans l'attente d'un cœur, d'un rein ou d'un foie qui leur sauvera la vie.



D’après l’ONG américaine Donate Life America, environ 18 personnes meurent chaque jour aux Etats-Unis, faute d'une transplantation à temps. Selon le fondateur de Facebook tout le monde peut participer à la prise de conscience de l'importance du don d'organes.


Les utilisateurs américains et britanniques du réseau social peuvent donc désormais ajouter à leur profil la mention "donneur d'organes". Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a lui-même coché le statut "donneur d'organes" sur son profil. Des liens redirigent vers les registres de donneurs d'organes officiels et permettent aux utilisateurs qui le souhaitent de s'inscrire.



Mark Zuckerberg a confié avoir eu cette idée en discutant avec son ami Steve Jobs, le co-fondateur d'Apple décédé l'an dernier d'un cancer du pancréas à 56 ans qui avait reçu une greffe du foie en 2009. "Son histoire n'en est qu'une parmi tant d'autres, celle de quelqu'un qui a reçu une greffe qui a prolongé sa vie. Il en était très reconnaissant".

Dominique Desaunay
02/05/2012
Lu 670 fois







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Janvier 2013 - 11:34 Un réseau photonique pour le moteur de Facebook