Connectez-vous S'inscrire

Greenpeace : un site pour financer le Rainbow Warrior III


Greenpeace vient de lancer un site internet dédié à la construction de son nouveau bateau, le Rainbow Warrior III. Sur ce site participatif sont mis en vente plus de 400 000 pièces du futur navire.



le Rainbow Warrior III.
le Rainbow Warrior III.
Lancé en 1978, le premier Rainbow Warrior a été coulé par les services secrets français le 10 juillet 1985 dans le port d’Auckland, en Nouvelle-Zélande. Son successeur, le Rainbow Warrior II, après plus de trente ans de services, a droit à un repos bien mérité.


Pour le remplacer, Greenpeace se lance pour la première fois dans la construction d’un navire, qui portera le nom de Rainbow Warrior III et sera mis à flot à l’automne 2011, précisément 40 ans après la création de Greenpeace..

 
Afin de financer la construction de son futur navire, Greenpeace met en vente sur Internet plus de 400 000 éléments du Rainbow Warrior III.  Sur greenpeace.fr/anewwarrior, chacun peut devenir symboliquement propriétaire d’un élément du bateau : d’un écrou, une fourchette ou un stylo (1 €) à un canot de sauvetage (1 200 €), en passant par un mètre carré de voile (20 €), une paire de palme (45 €) ou encore un hublot (300 €).

 
« Ce n’est pas seulement le navire amiral de Greenpeace que nous sommes en train de construire : c’est une icône, le bateau de tous ceux qui se mobilisent pour préserver notre planète. À travers la mise en vente symbolique sur ce nouveau site Internet, Greenpeace veut associer au plus près ses adhérents, ses sympathisants et tous ceux qui le souhaitent, à la construction de leur bateau. » a déclaré Adélaïde Colin, directrice de la Communication de Greenpeace France.

Dominique Desaunay
04/03/2011
Lu 2460 fois







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Janvier 2013 - 11:58 En 2013 l’ordinateur imparfait

Jeudi 13 Décembre 2012 - 14:37 Des vêtements électrogènes