Connectez-vous S'inscrire

Internet : c’est parti pour les nouvelles extensions de noms de domaines


L'Icann a publié hier la liste des candidats pour les nouvelles extensions. Aux côtés du .com ou du .fr, on pourrait bientôt retrouver un .google, un .apple, ou encore un .paris.



c’est parti pour les nouvelles extensions de noms de domaines
c’est parti pour les nouvelles extensions de noms de domaines
L'Icann, l'organisme qui gère les noms de domaine au niveau mondial, a publié la liste des dossiers reçus pour constituer les « gTLD » pour generic top-level domains. Bientôt, aux côtés des extensions .com, .net, .org ou .fr, on pourrait ainsi voir apparaître des sites Internet comme toureiffel.paris, brest.bzh, ou news.google.


L'Icann attendait entre 500 et 1.000 dossiers de candidature, il en est arrivé 1.930 dont 911 soit près de la moitié sont arrivés d'Amérique du Nord. L'Europe a fait parvenir 675 projets, l'Asie-Pacifique 303, l'Amérique latine 24 et l'Afrique 17.


On compte 60 pays différents et des projets portés essentiellement par des entreprises, des associations professionnelles ou des organisations à but non lucratif. Seuls 66 dossiers émanent d’organisations régionales, dont plusieurs situées en France comme le .bzh pour la Bretagne, le .paris pour la Ville de Paris ou le .corsica pour la Corse. Seules 230 extensions sont revendiquées par deux porteurs de projets ou plus, limitant ainsi le nombre de litiges.


L'Icann va maintenant étudier les dossiers et la liste définitive sera publiée dans six mois. D'ici là, les ayants droit peuvent se manifester s'ils s'estiment lésés par le dépôt d'un dossier.


L'Icann va également recevoir les candidats et étudier leurs capacités techniques et financières pour gérer ces extensions car les élus devront s'acquitter de droits importants pour gérer leur extension : un versement de 185.000 dollars pour obtenir son domaine puis une taxe annuelle de 25.000 dollars.


Avec les frais juridiques et le choix d'un partenaire technique, l'addition pourrait être de plusieurs centaines de milliers de dollars.


ICANN's Board approved the New gTLD Program during a special session held on Monday, 20 June 2011 in Singapore


Dominique Desaunay
14/06/2012
Lu 852 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Décembre 2012 - 15:00 Beidou versus GPS, la nouvelle guerre des étoiles

Jeudi 6 Décembre 2012 - 16:58 Li Fi quand la lumière remplace le Wifi