Connectez-vous S'inscrire

Jusqu'où Facebook peut-il aller dans l'intrusion ?


Facebook a modifié ses options de partage. Il est désormais possible de publier automatiquement des mises à jour sur son profil sans cliquer sur le moindre bouton « j'aime ». La vie privée des utilisateurs serait-elle menacée ?



Il ne se passe pas une semaine sans que Facebook ne fasse l'objet de critiques concernant son irrespect envers ses utilisateurs en modifiant continuellement ses conditions de fonctionnement. Lors de la conférence F8, Mark Zuckerberg a cette fois parlé de «partage sans friction». Pourtant les commentaires vont déjà bon train.


Le blogueur Nik Curbrilovic par exemple a accusé Facebook de continuer à suivre les activités en ligne des utilisateurs, lorsqu’ils sont déconnectés du réseau.


Il écrit «Chaque fois que je visite un site avec un bouton like, de partage, ou tout autre widget, l'information, y compris le numéro de mon compte, est envoyée à Facebook, même quand je ne suis plus loggé. La seule solution est d'effacer tous les cookies Facebook».


Dans un billet intitulé « Facebook me fait peur », le blogueur Dave Winer associe cette nouvelle fonction de partage automatique au comportement d’un logiciel malveillant. « Cette fois ils font quelque chose d’effrayant, qui ressemble à un virus. Ce genre de comportement mérite un nom péjoratif, comme le phishing, le spam ou de la cyber-filature. »


Un ingénieur de Facebook chargé des logins a immédiatement réagi. Il reconnaît que les cookies sont bien modifiés, mais explique qu'il s'agit «d'une mesure de sécurité et de protection, notamment pour identifier les spammers ou lorsque quelqu'un essaie d'accéder à votre compte.» De plus, il affirme que Facebook «n'utilise pas les cookies des plugins sociaux pour vendre de la publicité ou des informations à des partenaires» mais simplement pour «personnaliser» ses services.


Nous, on a envie de rajouter « mon œil… »  Avez-vous remarqué que votre fil d’actualités se présente en deux parties superposées : d’abord les actualités "à la Une" choisies par Facebook parmi les actualités de vos "amis" les plus proches sur le réseau ou encore parmi celles qui ont suscité le plus de réactions. En dessous, vous avez les actus les plus récentes. Il vous revient de dire à Facebook ce que vous considérez comme une actualité "à la Une" ou non, ou ce que vous ne voulez plus voir apparaitre du tout. Autant dire un boulot à plein temps si vous comptez beaucoup d’amis…


Autre chose : à droite de votre fil d’actus, vous pouvez voir défiler en permanence, un autre fil qui reprend seconde par seconde la moindre action de vos contacts.. C’est vraiment INSUPPORTABLE..


Mais le pire reste à venir dès le 30 septembre : la "timeline", c’est-à-dire votre profil complètement remanié qui laissera apparaître toute vos activités depuis votre inscription sur Facebook. Pour ainsi dire votre vie privée avec zoom sur des événements ou des photos…avec mise en avant des grands événements et de photos.


Heureusement que l’excellent site infos-du-net.com donne quelques clés pour supprimer tous les éléments que vous ne souhaiteriez pas voir apparaitre dans votre Timeline ou Journal en français, avant qu’ils ne soient rendus publics.. Ah oui… autre chose... Votre Journal est doté d’applications qui permettront de faire savoir automatiquement à vos "amis" ce que vous êtes en train d’écouter, de regarder ou de lire. Vous avez dit Big Brother ???


Facebook tracks you even after logging out
par snapperski


An Australian technologist has caused a global stir after discovering Facebook tracks the websites its users visit even when they are logged out of the social networking site.



Facebook announces big changes at F8 conference
par NMAWorldEdition


More than 500 million people use Facebook every day. However, most were annoyed by recent changes that further cluttered the user interface.

 

jusqu__ou_facebook_peut_il_aller_dans_l__intrusion.mp3 Jusqu'où Facebook peut-il aller dans l'intrusion.mp3  (2.28 Mo)



Dominique Desaunay
27/09/2011
Lu 1549 fois







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Janvier 2013 - 11:34 Un réseau photonique pour le moteur de Facebook