Connectez-vous S'inscrire

L’opération «Cyber Europe 2010 » : un exercice de cybersécurité et 320 "Incidents" résolus avec succès


Plus de 150 experts en cyber-sécurité de 70 organismes publics européens ont procédé à la première simulation d’une cyber-attaque paneuropéenne, afin de tester leurs moyens de défense.



L’opération «Cyber Europe 2010 »
L’opération «Cyber Europe 2010 »
Dans le cadre de l’exercice «Cyber Europe 2010 » organisée par les États membres de l’UE avec le soutien de l’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information (ENISA ) et du Centre commun de recherche (JRC ), 22 États Membres ont participé à l'exercice en tant que protagonistes et 8 États membres en tant qu'observateurs.


Au total, 50 personnes étaient présentes dans le Centre de contrôle de l'exercice, situé à Athènes. Elles ont été exposées à plus de 320 injections sur la sécurité liées à la disponibilité d'Internet et des services essentiels en ligne correspondants.


Des experts ont tenté de contrer des tentatives simulées de pirates informatiques pour paralyser des services en ligne critiques dans plusieurs États membres de l’UE.


La simulation reposait sur un scénario qui prévoyait que les particuliers, les entreprises et les institutions publiques avaient des difficultés à accéder à des services en ligne d’importance critique comme les services d’administration en ligne, si le trafic des interconnexions bloquées n’était redirigé vers d’autres réseaux. Le scénario prévoyait également qu’au cours de la journée, les pays seraient  l’un après l’autre confrontés à des problèmes d’accès de plus en plus aigus.


Tous les États membres participants ont du coopérer pour élaborer une réaction conjointe à cette crise fictive. Cet exercice de cyber-sécurité devrait permettre aux États membres de mieux comprendre comment les cyber-incidents sont gérés et de mettre à l’épreuve les liaisons et procédures de communication à utiliser en cas de cyber-incident réel à grande échelle. Il s’agissait de tester l’adéquation des points de contact dans les pays participants, les canaux de communication, les types d’échanges de données par ces canaux et la conception qu’ont les autorités nationales du rôle et du mandat de leurs contreparties dans d’autres États membres.


Cet exercice doit être suivi de scénarios plus complexes qui auront, à terme, un cadre non plus européen, mais mondial.  

cyber_attaque_paneuropeenne.mp3 cyber-attaque paneuropéenne.mp3  (2.03 Mo)



Dominique Desaunay
08/11/2010
Lu 796 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis