Connectez-vous S'inscrire

La Commission européenne veut introduire un "droit à l'oubli" sur Internet


« Contrôler vos informations, avoir accès à vos données, pouvoir les modifier ou les effacer : ce sont des droits essentiels qui doivent être garantis dans le monde numérique d'aujourd'hui », déclare la Commission.



Commission Européenne
Commission Européenne
La Commission européenne a présenté le 4 novembre une nouvelle stratégie de protection des données personnelles, stratégie qui pourrait servir de base à la réforme prévue pour l'an prochain de la législation de l'UE en la matière et bien sûr sérieusement affecter les pratiques commerciales de firmes comme Facebook et Google .

 
L'Union européenne veut améliorer le droit de regard de ses citoyens sur les données personnelles les concernant qui sont collectées quand ils utilisent Internet, notamment les réseaux sociaux, sur lesquels ils devraient pouvoir éliminer définitivement photos et autres informations.

 
L'UE devrait faire des propositions courant 2011. Les lois devront être ensuite approuvées par le Parlement européen et les pays membres de l'UE.

 
"La protection des données personnelles est un droit fondamental. Pour garantir ce droit, nous avons besoin de règles claires et cohérentes de protection des données". "Nous avons aussi besoin d'actualiser nos lois pour relever les défis posés par les nouvelles technologies et la mondialisation", a estimé la commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding dans un communiqué.

 
Rappelons que la directive actuelle sur la protection des données privées date de 1995, avant qu’Internet ne connaisse son boum actuel. Bruxelles souhaite également revoir les règles de protection et de conservation des données dans le domaine de la police et de la justice.

Dominique Desaunay
05/11/2010
Lu 998 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Janvier 2013 - 12:52 Le CNN 2.0 est annoncé

Vendredi 11 Janvier 2013 - 16:59 Manif pour Tous, bataille rangée sur le web