Connectez-vous S'inscrire

La France classée 21ème de l'économie numérique mondiale


Désormais au 21ème rang sur l’échiquier mondial et au 11ème des pays européens, la France est en perte de vitesse par rapport à l’édition 2009 de l’étude réalisée par BSA/ The Economist.



l’Index mondial de la compétitivité dans les technologies de l’information
l’Index mondial de la compétitivité dans les technologies de l’information
Une étude publiée par la Business Software Alliance (BSA, groupement d’éditeurs de logiciels) qui classe les pays en fonction de leur compétitivité dans le domaine des nouvelles technologies, s’appuie sur six critères afin de noter les politiques numériques de 66 pays et leur compétitivité : l’environnement juridique, les aides publiques au développement du secteur informatique, la recherche et développement, l’infrastructure informatique, la conjoncture économique et les ressources humaines.

Dans son édition 2011 de l’Index mondial de la compétitivité dans les technologies de l’information, comme tous les ans depuis la création de ce classement, ce sont les Etats-Unis qui occupent la première place avec une note globale de 80,5.


L’étude note toutefois un point faible au niveau des ressources humaines. Les Etats-Unis sont suivis par la Finlande avec 72 points. La troisième place revient à Singapour qui grimpe de six points par rapport à 2009 en s’améliorant dans tous les domaines, mais surtout du point de vue des ressources humaines. On trouve ensuite la Suède, le Royaume-Uni, le Danemark, le Canada, l’Irlande, l’Australie, Israël et les Pays-Bas se disputent ensuite le haut du panier. La France est à la 21ème place en partie pour des investissements à la traîne.


Si les premiers du classement semblent être les mêmes depuis deux ans, l’étude met tout de même en avant des challengers très sérieux pour affronter ces anciennes puissances. Singapour par exemple, qui s’est hissé depuis 2009 de la neuvième à la troisième place ou un autre pays d’Asie comme la Malaisie qui a gagné 11 points, soit la plus grande progression du classement en investissant plus dans la recherche et le développement. En revanche, on note que la croissance de la Chine ralentit, puisque le pays ne gagne qu’un point en deux ans, et se trouve à la 38ème place du classement.


Surprise également pour le Canada et le Royaume-Uni qui, même s’ils restent dans le top 10, ont perdu beaucoup de points, respectivement pour une protection minime du droit de la propriété intellectuelle et pour un faible engouement dans les sciences et l’éducation supérieure. Pour l’un des auteurs de l’étude, " il est très clair qu’investir dans les fondamentaux de l’innovation technologique paiera d’énormes dividendes à long terme. Il est clair aussi qu’aucun pays ne détient le monopole en matière de technologie de l’information. Il y a une formule éprouvée de succès, et chacun est libre de l’utiliser".
 

la_france_classee_21eme_de_l__economie_numerique_mondiale.mp3 La France classée 21ème de l'économie numérique mondiale.mp3  (2.24 Mo)



Dominique Desaunay
04/10/2011
Lu 1635 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 11 Octobre 2013 - 16:48 Les Fab Lab africains réinventent l’imprimante 3D

Mardi 15 Janvier 2013 - 10:20 Grand Corps Virtuel ou le voyage immobile