Connectez-vous S'inscrire

La pétition d'Internet sans frontières pour sauver Hossein Derakhshan, blogger et journaliste irano-canadien


Archippe Yepmou, Vice-Président d’Internet sans Frontières nous a fait parvenir ce communiqué concernant le blogueur et journaliste irano-canadien, Hossein Derakhshan (35 ans) qui est détenu à la prison de Evin, à Téhéran en Iran depuis près de deux ans. Accusé de collaboration avec des gouvernements hostiles au régime, d’actes de propagande à l‘encontre des intérêts de la République Islamique, d’insultes aux symboles religieux, il encourt la peine de mort.



Libérez Hossein Derakhshan
Libérez Hossein Derakhshan
Considéré comme le fondateur du mouvement des blogs en Iran, Hossein Derakhshan est surnommé le Blogfather pour avoir démocratisé l’usage du blog auprès des Iraniens. Son Blog « Editor myself » est le plus lu des blogs persanophones.


Les jours qui viennent devraient voir la sentence confirmée par les autorités iraniennes. Au nom des droits de l’homme et de la liberté d’expression des citoyens et des journalistes, nous demandons la remise en liberté immédiate de Hossein Derakhshan. Seule une mobilisation massive de l’opinion internationale peut infléchir le gouvernement iranien.


Hossein Derakhshan (né le 7 janvier 1975), plus connu sous le pseudonyme de « Hoder », est un journaliste irano-canadien, webloger basé à Toronto puis à Paris. Son blog, rédigé en persan et en anglais, est un des blogs persanophones les plus visités. Hossein Derakhshan établit un manuel d'utilisation du blog, en persan, à l'usage des Iraniens. Ce manuel connait un tel succès qu'en un mois, plus de 100 blogs en persan sont créés. Il existe maintenant des dizaines de milliers de blogs en persan.


Hossein Derakhshan débute dans le journalisme en écrivant des articles sur Internet dans le journal réformiste Asr-e-Azadegan. En décembre 2000, il part vivre au Canada, à Toronto, où il commence son blog, en persan, le 25 septembre 2001. Son titre : Sardabir : khodam (Editor : myself).


En 2005, Hossein Derakhshan tient un discours à la conférence Wikimania de Francfort, en Allemagne. Alors qu'il quitte l'Allemagne, il est arrêté et interrogé par les services secrets iraniens au sujet de ses contributions au Wikipédia en persan, et au sujet de son blog. Il refuse alors de présenter des excuses publiques, comme cela lui est demandé. Au contraire, il rédige un rapport sur ce qui vient de lui arriver, qu'il publie sur son blog.


Hossein Derakhshan se rend deux fois en Israël et publiquement rend compte de ses voyages dans son blog pour «contribuer au rapprochement entre Tel-Aviv et Téhéran». Pour un citoyen iranien, se rendre en Israël est passible de la peine de mort.


Très attaché à la culture française, aux valeurs des Lumières, il s’installe à Paris en 2007 pour exercer son métier de journaliste et de bloggeur. Il se prend de passion pour les  philosophes post-modernistes tels Foucault, Derrida et Deleuze.


Hossein Derakhshan retourne à Téhéran en octobre 2008 pour couvrir le 30ème anniversaire de la Révolution Iranienne et les élections présidentielles de juin 2009.


Il est arrêté au domicile de ses parents le 1er novembre 2008. Maintenu en isolation et soumis aux interrogatoires, son procès s’ouvre en juin 2010 à huis clos. Sa famille n’a pas été autorisée à assister aux séances de la cour ni à le voir. Le procureur de Téhéran a requis la peine de mort pour Hossein Derakhshan.


Aidez-nous à libérer Hossein Derakhshan !

Pétition en ligne:
 
Facebook: Libérez Hossein Derakhshan  // Free Hossein Derakhshan

Archippe Yepmou, Vice-Président d’Internet sans Frontières

Vidéo Hossein Derakhshan discusses Ahmadinejad's US visit


Dominique Desaunay
23/09/2010
Lu 1491 fois