Connectez-vous S'inscrire

Le fabuleux destin de Farmville


Farmville est un de jeu assez infantile, en flash, qui connait un succès planétaire grâce à une bonne utilisation des réseaux sociaux. 20 % des personnes ayant un compte Facebook y jouent.



Le fabuleux destin de Farmville
Le fabuleux destin de Farmville
Farmville, développé par Zinga, est un jeu facebook qui a battu tous les records en accueillant 81 millions de joueurs après seulement dix mois d'existence, des chiffres à rendre malades tous les développeurs de jeux vidéo classiques.Qui n'a pas rêvé d'aller planter des choux à la campagne ??? Le jeu consiste à planter et replanter différentes variétés de fruits et légumes pour augmenter votre XP et gagner de l'argent.

Chaque plante a pour caractéristiques un temps de pousse, un prix de départ, un prix de vente et une quantité d'XP à gagner. Une fois la rentabilité trouvée vous pourrez alors faire un choix entre une progression rapide de votre personnage ou décorer votre ferme avec différents objets.


Farmville bien sûr exploite des filons classiques pour nous inciter à revenir jouer régulièrement, le gamedesign étant plutôt déséquilibré en faveur des produits à courte période de récolte. Et même si on en a conscience, on est tenté de jouer le jeu et de revenir à intervalles réguliers sur le site, quitte à planifier ses plantations selon ses disponibilités.


Le succès de Farmville réside essentiellement dans son exploitation à outrance du support Facebook. Car il faut savoir que chacune de vos actions remarquables donne lieu à un pop-up qui propose de partager une information, une trouvaille ou un objet avec vos amis.


Alors rien d’étonnant que Zynga, la start-up californienne qui a développe des applications ludiques, via les réseaux sociaux comme Facebook ou Myspace , dont Farmville évidemment, pèserait cinq milliards de dollars si elle était cotée en Bourse, d’après une étude de SecondShares.com , site spécialisé dans l'évaluation des sociétés privées.


L'étude révèle également que la firme aurait dégagé des bénéfices de 300 millions de dollars en 2009 et devrait en engranger 500 millions en 2010.

FARMVILLE de ZYNGA


Dominique Desaunay
01/05/2010
Lu 2022 fois







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Janvier 2013 - 13:03 Alexis Hk, chanteur providentiel

Jeudi 3 Janvier 2013 - 23:06 Blog Année 2013 !