Connectez-vous S'inscrire

Les applications iPhone vous suivent à la trace


Des milliers d’applications iPhone seraient capable d’utiliser vos contacts ou de vous localiser à votre insu, selon une étude de Bitdefender.



L’étude réalisée par Bitdefender , un éditeur d’anti-virus révèle qu’une application sur cinq de la plateforme d’Apple pouvait accéder au répertoire de votre iPhone .

Il semblerait que 41% d’entre elles peuvent savoir où vous vous trouvez. De plus, une sur trois stockerait vos données sans les crypter .

L’étude porte sur plus de 65 000 applications distribuées sur l’App Store, elle dévoile que des dizaines de milliers d’entre elles exploitent des informations sur les contacts de votre répertoire, suivent l’emplacement des utilisateurs d’iPhone et accèdent à des données sans en avoir la permission.


Alors que de nombreuses applications utilisent clairement ces privilèges pour fonctionner, d’autres n’ont aucune raison évidente d’utiliser les données qu’elles recueillent, qu’elles proviennent du répertoire des utilisateurs ou du suivi de la localisation.


L’analyse de Bitdefender indique clairement que la plupart des possesseurs d’iPhone sont susceptibles d’avoir au moins une application sur leur appareil capable de savoir où ils se trouvent. En ce qui concerne le suivi géographique, ce type d’informations est vendu sans vergogne aux entreprises pour des campagnes de marketing ciblées.


« Il est inquiétant de constater que les données stockées sur iOS ne sont que très peu cryptées, et que le suivi de la localisation est si présent. Sans information sur ce à quoi peut concrètement accéder une application, il est difficile de contrôler les informations que les utilisateurs divulguent » déclare Catalin Cosoi, Directeur de recherche en sécurité des Laboratoires Bitdefender. « Nous observons une situation inquiétante de faible cryptage des données, une prévalence du suivi de la localisation et un accès silencieux, injustifié, au répertoire ».


Les données personnelles peuvent donc être utilisées pour du profilage à des fins de marketing. Autre inquiétude, les algorithmes employés par Apple pour rappatrier et traiter les informations des utilisateurs, révèlent l’identité de l'usager d’un iPhone.


Selon Bitdefender, il n’existe pas, à ce jour, de base de données mise à disposition du public pour les sensibiliser à ces problèmes de confidentialité et de protection des données personnelles.


L’étude de Bitdefender est en ligne sur  La communauté MalwareCity

Dominique Desaunay
26/07/2012
Lu 1339 fois