Connectez-vous S'inscrire

Les téléphones portables pourraient «peut-être» augmenter les risques de cancer selon l’OMS


C’est une première.. l'OMS l’organisation mondiale de la santé vient de classer les ondes émises par les téléphones mobiles dans la catégorie «potentiellement cancérogène»...



Les ondes émises par les portables
Les ondes émises par les portables
Ce sont les 31 chercheurs de l'IARC, le Centre international de recherche sur le cancer, une branche de l'Organisation mondiale de la santé (OMS ), qui ont pour la première fois rangé les champs électromagnétiques de radiofréquence en catégorie 2B.


Ce qui signifie que les ondes de nos chers téléphones portables pourraient augmenter les risques de cancer, tout au moins pour certaines tumeurs cérébrales appelées gliomes.



«Les preuves, qui s'accumulent, sont assez fortes pour justifier la classification dans le groupe 2B», a noté le professeur Jonathan Samet, président du groupe de travail. «Cela signifie qu'il pourrait y avoir un risque, et que nous devons donc garder un œil attentif sur le lien entre téléphones portables et le risque de cancer.»


Les chercheurs se sont appuyés sur les résultats de plusieurs études, dont celle menée fin 2010 qui a mis en évidence un risque multiplié par deux pour certaines tumeurs cérébrales chez les utilisateurs intensifs, c'est-à-dire utilisant leur téléphone au moins 30 minutes par jour pour téléphoner pendant 10 ans.


Mais qui sait exactement de quoi il s’agit quand on parle de champs électromagnétiques ? Pas grand monde.. Sur son site, l’OMS définit un champ électromagnétique comme le champ de force créé autour d’un courant électrique ; il est constitué d’un champ électrique et d’un champ magnétique à angle droit l’un avec l’autre. Les sources fréquentes de champs électromagnétiques sont les lignes électriques, les fils électriques dans les maisons, les appareils à moteur, les écrans d’ordinateur, les émetteurs de radio et de télévision et les téléphones portables.


Comme vous le voyez, nous sommes en permanence entourés de champs électromagnétiques. Pour Christopher Wild, le directeur de l'IARC «il est important que de recherches supplémentaires soient effectuées», en particulier chez les enfants. Il recommande de prendre «des mesures pragmatiques pour réduire l’exposition» aux ondes, comme l'utilisation de kit mains-libres et l'envoi de SMS. Plusieurs fabricants de téléphones portables recommandent déjà de tenir le combiné à au moins 1,5 cm de l'oreille.


Téléphone portable : l’OMS évoque un risque cancérigène - Euronews

les_telephones,_les_ondes_et_le_cancer.mp3 Les téléphones, les ondes et le cancer.mp3  (2.24 Mo)



Dominique Desaunay
01/06/2011
Lu 987 fois