Connectez-vous S'inscrire

Les tribulations d’un ours de L.A à Twitter


Il avait décidé d’habiter dans une banlieue de Los Angeles, un ours qui rôdait dans les rues est devenu une star sur le réseau de micro blogging Twitter.



Il ne faut pas vendre la peau de l’ours sur les réseaux sociaux, « Glen Bearian » le plantigrade qui rôdait dans la banlieue de Glendale dans le comté de Los Angeles dans l’ouest de la Californie, a été capturé par les autorités et relâché dans un milieu beaucoup plus naturel.

La star locale du réseau Twitter avec ses 24 500 abonnés n’importunera plus les habitants. Ce visiteur régulier des poubelles du comté de Los Angeles était un véritable goinfre, chapardant tout ce qu’il pouvait trouver. Il était surnommé affectueusement "Meatball", ce qui veut dire boulette de viande.


Le Los Angeles Times, titrait souvent sur l’ours, le journal voyait dans les pérégrinations de l’animal, un véritable "phénomène social" depuis qu’une résidente de la banlieue avait créé son compte Twitter, @TheGlendaleBear, suivi de près par de nombreux passionnés.


Notre ours postait régulièrement des tweets, parlant de son amour immodéré pour la nourriture des poubelles mais il s’intéressait aussi à l’actualité en commentant par exemple la révolution égyptienne, il affichait aussi des ambitions politiques en voulant se présenter à la mairie de Glendale face à la star de la télé réalité Kim Kardashian .


Depuis que notre ours est retourné à l’état sauvage, les 24 500 followers sont orphelins et le font savoir haut et fort sur les réseaux sociaux. Qu'ils se rassurent Glendale Bear ne peut pas s'empêcher de revenir fouiller dans les poubelles du comté.



Dominique Desaunay
17/07/2012
Lu 837 fois







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Décembre 2012 - 13:33 Déferlante de hashtags homophobes sur Twitter