Connectez-vous S'inscrire

Microsoft : Scott Charney veut mettre en quarantaine tous les ordinateurs infectés de la Toile


Un article signé d’un vice-président de Microsoft, Scott Charney, fait le parallèle entre les politiques de santé publique dans le monde réel et la façon dont on pourrait les appliquer dans le cyberespace.



Scott Charney
Scott Charney
Dans l’article intitulé « Défense collective : appliquer les modèles de santé publique à Internet  », Scott Charney écrit : « Pour s’occuper des cybermenaces et des botnets en particulier, les gouvernements, l’industrie et les consommateurs devraient soutenir des initiatives en matière de cybersécurité conçues sur les mêmes modèles que celles permettant de s’occuper des maladies humaines »


Selon Scott Charney, les ordinateurs comme les humains sont victimes de virus et doivent être surveillés de près pour rester en bonne santé. Il faut donc mettre en place des politiques de santé pour les ordinateurs au niveau des gouvernements.


Pourquoi pas des mises en quarantaine ou carrément des coupures d’accès pour éviter la propagation des malwares.


Pour ce responsable de Microsoft les FAI devraient même vérifier la santé des ordinateurs avant de leur en autoriser l’accès. Pourquoi ? Parce que les internautes n’ont pas tous les compétences pour  combattre les virus, et que les outils de sécurité sont «  inadéquats pour combattre les botnets ».


Scott Charney préconise enfin l’élaboration de « certificats de santé numérique » pour nos ordinateurs. Cet article a créé de vifs remous sur le web..

internet_ce_grand_malade.mp3 Internet ce grand malade.mp3  (2.18 Mo)



Dominique Desaunay
17/10/2010
Lu 1203 fois







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Août 2012 - 16:29 Bye bye Hotmail, bonjour Outlook