Connectez-vous S'inscrire

Niger : un "téléphone rouge" pour dénoncer la corruption


Les autorités nigériennes viennent de créer un "téléphone rouge" qui permet à tout citoyen de dénoncer la corruption des dirigeants



"téléphone rouge'
"téléphone rouge'
La corruption mine l'économie du Niger, l'un des plus gros exportateurs d'uranium au monde, mais qui figure parmi les plus déshérités de la planète. Plusieurs responsables de l'ancien régime dirigé par Mamadou Tandja sont actuellement inculpés pour détournement de fonds publics.


Selon le Premier ministre, Brigi Rafini qui inaugurait cette nouvelle ligne, "C'est une innovation, c'est un instrument très important qui sera étendu à l'ensemble des pouvoirs publics".


Mahamadou Issoufou, le président nigérien, s'est engagé à purger le gouvernement de ses éléments corrompus et à promouvoir le principe de bonne gouvernance pour attirer les investisseurs étrangers.

Dominique Desaunay
14/08/2011
Lu 1324 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Janvier 2013 - 12:52 Le CNN 2.0 est annoncé

Vendredi 11 Janvier 2013 - 16:59 Manif pour Tous, bataille rangée sur le web