Connectez-vous S'inscrire

Nourrir les humains sans dilapider l'eau


La semaine internationale de l'eau vient de se terminer à Stockholm en Suède, les experts, les industriels de l’agroalimentaire et les O.N.G. ont estimé qu'il devient urgent de mettre en place toutes solutions permettant d’accroître la production agricole mondiale et utilisant le moins d'eau possible.



2050 : Nourrir 9 milliards d'humains sans dilapider l'eau
2050 : Nourrir 9 milliards d'humains sans dilapider l'eau
Comment nourrir les 9 milliards d'individus que la terre comptera en 2050 ?  Les agriculteurs de tous les pays doivent économiser l'eau dont les ressources naturelles s’épuisent.


Lors de la semaine internationale de l'eau qui s'est tenue à Stockholm, les experts ont démontré que les techniques de planification pour une exploitation rationnelle des ressources hydrauliques, permettraient de faire face aux besoins alimentaires mondiaux croissants.


A l’issue du colloque, le Stockholm Industry Water Award a été remis à l'entreprise PepsiCo. Ce prix récompense la plate-forme numérique i-crop développée avec le concours des chercheurs de l'Université de Cambridge Ce système d’information fournit aux cultivateurs, en quasi temps réel, des données essentielles leur permettant de maîtriser avec précision l'irrigation nécessaire à leur champ


Cette plate-forme Internet et Mobile a été lancée en 2010. Le dispositif agrège et envoi des données personnalisées tous les quarts d'heure aux agriculteurs, comme des relevés météorologiques très localisés ou la teneur en eau de leur terrain. i-crop est utilisé en Angleterre pour la culture des patates et a permis de diminuer de 8 % la consommation d'eau tout en augmentant de 13 % la production de pommes de terre.


Ian Hope Johnstone, le directeur du département agriculture durable de PepsiCo, estime que cette plate-forme de gestion de l’eau intéresse les organismes qui s'occupent de la sécurité alimentaire mondiale. Selon le professeur David Firman de Cambridge, qui a piloté le programme, le système i crop peut très bien s'adapter aux cultures des pays émergents, à la seule condition qu’ils soient équipés des infrastructures suffisantes pour recevoir les données.


Plusieurs systèmes informatiques de gestion de l’eau offrant la garantie d’une agriculture durable et pérenne ont été présentés en Suède. Ils ne peuvent être mis en place qu’avec l'implication des États. Différents projets sont déjà expérimentés sur le terrain, ainsi au Burkina-Faso, le programme gouvernemental de la gestion des ressources en eau a sensiblement amélioré les productions agricoles et la vie quotidienne des cultivateurs et "Outre l'adoption des techniques, les agriculteurs apprennent à utiliser l'eau de manière plus efficace et changent la façon dont ils cultivent la terre", a expliqué Laurent Sedego, le ministre burkinabé de l'Agriculture, de l'Eau et de la Pêche.

cupgra_cambridge_university_potato_growers_research_association.pdf CUPGRA Cambridge University Potato Growers Research Association.pdf  (1.64 Mo)






Dominique Desaunay
02/09/2012
Lu 1450 fois







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Janvier 2013 - 11:58 En 2013 l’ordinateur imparfait

Jeudi 13 Décembre 2012 - 14:37 Des vêtements électrogènes