Connectez-vous S'inscrire

OWNI, le site qui monte, qui monte…


Nicolas Voisin , le directeur d’OWNI, un site d'informations indépendant et gratuit basé à Paris qui avait réalisé en octobre dernier l'interface permettant la consultation des 400 000 documents secrets de l'armée américaine sur la guerre en Irak, a annoncé le prochain lancement d’une webradio, d’un magazine papier et d’un site aux États-Unis.



OWNI, qui affiche 1,5 million de visiteurs uniques par mois au cours des trois derniers mois avec des contenus en français et en anglais, va boucler sa deuxième levée de fonds à hauteur de 1,5 million d'euros pour 15% de son capital.


«Il y a un an, il y avait cinq salariés. Il y a six mois, 15. Aujourd'hui, il y en a 37 et, en avril, ce sera 42», souligne Nicolas Voisin, directeur de la publication du site où le contenu, gratuit pour les lecteurs, est financé par ses autres activités comme la création de sites web, la vente d'applications, en particulier pour des sites d'infos.


En octobre, OWNI avait obtenu un prix d'excellence en journalisme par l’ONA , l'Association de l'information en ligne à Washington. Aujourd'hui, il est en lice pour le premier prix catégorie «news» du South by SouthWest, remis mi-mars à Austin (Texas), qui est «le plus gros festival musique, divertissement et technologie aux US. et où, par exemple, Twitter ou Lady Gaga ont été découverts ou honorés», explique OWNI.


Et OWNI ne s’arrête pas là puisque le lancement d’une webradio et d’un magazine en ligne «Pulp» sont annoncés pour bientôt. «Un hebdomadaire payant, contenant une grande enquête ainsi que le meilleur, augmenté de nouveaux contenus, de ce qui aura été publié sur le site», précise Nicolas Voisin.


Au printemps, le site va également s’associer à d'autres médias pour développer le «fact checking», méthode en vogue dans les pays anglo-saxons qui consiste à vérifier les chiffres et les affirmations des hommes politiques.


Pour terminer, dès l’automne prochain, un «mook» (contraction de magazine et book), de 240 pages sans pub, sera tiré à 210 000 exemplaires, tandis qu'une version américaine d'OWNI, en anglais et en espagnol, devrait être lancée avec une rédaction basée à San Francisco.

Dominique Desaunay
19/02/2011
Lu 1358 fois