Connectez-vous S'inscrire

"Operation Egypt" d'Anonymous


Le groupe de hackers Anonymous propose aux internautes de les rejoindre au sein de l’«Operation Egypt» en téléchargeant un logiciel qui permettra de saturer les serveurs de certains sites gouvernementaux égyptiens.



Operation Egypt
Operation Egypt
Un communiqué posté sur internet indique «Au gouvernement égyptien: Anonymous veut que vous offriez pleinement le libre accès aux médias dans votre pays, sans censure.


Si vous ignorez ce message, non seulement nous attaquerons les sites web de votre gouvernement mais Anonymous veillera à ce que les médias internationaux sachent la vérité et voient le quotidien horrible que vous imposez à votre peuple».




D'après le site NetCraft, les volontaires peuvent télécharger le logiciel LOIC (Low Orbit Ion Cannon ), conçu pour envoyer des attaques par DDoS à un site Web. Certaines de ces actions étaient relayées sur Twitter .


Mais depuis que le site de micro-blogging a été censuré en Égypte, les pirates ne peuvent plus prévenir leurs prochaines cibles, ni même se vanter de leurs actes sur le réseau social. Ils ont maintenant recours à IRC pour communiquer leurs exploits.



On se souvient que début janvier, plusieurs sites gouvernementaux tunisiens avaient été bloqués par des cyberattaques des «Anonymous» afin de protester contre la répression policière et la censure. Le blogueur Slim Amamou avait été arrêté avant d’être nommé secrétaire d'État à la jeunesse dans le gouvernement de transition après la chute du régime Ben Ali. Il relaie d’ailleurs l'appel d'Anonymous sur son compte Twitter.


Facebook et Twitter sont utilisés en Égypte comme en Tunisie par les manifestants pour faire passer des slogans ou indiquer leurs points de ralliement. Alors que Twitter a confirmé que son site avait été bloqué mardi pendant les manifestations du Caire. Facebook pour sa part a indiqué qu'il n'avait pas constaté de changement dans son trafic en Égypte contrairement à certaines informations qui circulent sur la Toile.



ANONYMOUS - OPERATION EGYPT - A Press Release


Dominique Desaunay
28/01/2011
Lu 1727 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis







Commentaires articles

1.Posté par Jacques le 29/01/2011 12:15

Moubarak n'est certainement pas un démocrate modèle et son régime n'inspire pas la sympathie. Si, toutefois il devait être renversé, le système qui se substituerait au sien ne risque-t-il pas d'être bien pire, à l'instar de ce qui s'est passé en Iran après la chu(te du Shah? Si les Islamistes devaient réaliser leur menace de tenter de détruire Israel, les conséquences ne risqueraient-t-elles pas d'être apocalyptiques avec intervention des Etats-Unis et éventuel recours au nucléaire? D'autre part, en application des accords de Camp David, les Etats-unis fournissent gratuitement d'importants stocks de blé à l'Egypte. Quid en cas de chute du régime?

2.Posté par ismahene le 29/01/2011 15:52

la illaha illa allah mohamed rassoul allah
mashaallah nahnou mazalna namlik rejal

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter