Connectez-vous S'inscrire

Pas de vacances pour le cheval de Troie Madi


Alors que la France s’interroge sur ses capacités de cyberdéfense, la firme d’anti-virus Symantec annonce une nouvelle campagne de cyberespionnage du cheval de Troie Madi.



Ce trojan est utilisé dans le cadre d’attaques ciblées, il est sous observation depuis décembre 2011 de la part de Symantec. Madi est un programme nuisible, il perturbe fortement les ordinateurs qu’il attaque. 


Tout d’abord, le Trojan.Madi est capable de dérober des informations à distance, en enregistrant par exemple les frappes d'un clavier. Symantec s’est aperçu que Madi communiquait avec des serveurs « command-and-control » hébergés en Iran et plus récemment en Azerbaïdjan.
 

Le Trojan sévit dans plusieurs pays du Moyen-Orient et a également été repéré dans d’autres parties du monde, des Etats-Unis à la Nouvelle-Zélande. Madi s’appuie sur les techniques d’ingénierie sociale pour s’immiscer dans les ordinateurs visés.


Ce virus est multi-cibles, il attaque des groupes pétroliers, des think-tanks basés aux Etats-Unis, un consulat étranger,  différentes administrations gouvernementales et généralement, tous les secteurs de l’énergie.


Après Stuxnet, Duqu et Flame, les derniers virus industriels connus, Madi prend le relais, ses attaques trouvent une porte facile en passant par les pièces jointes comme PowerPoint, des vidéos par toutes sortes de messageries.


Enfin, il faut toujours se demander en cas de cyberattaque contre les grands groupes industriels de la planète, à qui profite vraiment le cyber-crime !


Toutes les informations sur Madi sont disponibles sur le blog Symantec Security Response


Infection percentages of Madi from December 2011 to July 2012



Pas de vacances pour le cheval de Troie Madi

Dominique Desaunay
20/07/2012
Lu 1148 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis