Connectez-vous S'inscrire

Philip Sion lance un Wikileaks marseillais


Philip Sion, ingénieur territorial spécialiste en informatique au conseil général des Bouches-du-Rhône (CG13), a mis en ligne le 1er janvier WikiLeaks13, le « site de l'indignation citoyenne » destiné à recevoir et publier des documents sur des copinages, des gaspillages, des marchés publics bidons et autres passe-droits. Une semaine plus tard il vient d’être suspendu de ses fonctions pour manquement à son devoir de réserve.



Wikileaks 13
Wikileaks 13
« A partir du moment où les gens vont craindre de se retrouver pointés du doigt, ils se comporteront avec plus de civilité et de légalité. » explique Philip Sion.

S’inspirant de Julian Assange, Philip Sion a lancé Wikileaks13 un site Web sur lequel il publie documents et informations pour «nettoyer Marseille» malgré «l’omerta, aussi appelée dans les institutions devoir de réserve, conçue pour réduire au silence les fonctionnaires trop bavards». Ce qui lui a valu d’être suspendu de ses fonctions dans l’attente d’un conseil de discipline.

Dominique Desaunay
09/01/2011
Lu 1571 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis







Commentaires articles

1.Posté par Anne-Claude THEVAND le 11/01/2011 21:53

Communiqué de presse que j'ai écrit au sujet de Philip SION : http://anneclaudethevand.over-blog.fr/article-communique-de-presse-officiel-philip-sion-64613548.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter