Connectez-vous S'inscrire

Présidentielle 2012 : quand les sites suisses et belges battent des records d'audience


Non tenus à la même règlementation qu’en France, les médias belges ont donné les estimations de la Présidentielle dès dimanche en début d’après-midi, battant ainsi tous leurs records d'audience.



Présidentielle, les sites suisses et belges battent des records d'audience
Présidentielle, les sites suisses et belges battent des records d'audience
En France on a du officiellement attendre la nouvelle de l'élection de François Hollande jusqu'à 20H00. Pourtant, dès 18H30, c’est-à-dire une demi-heure après la fermeture des premiers bureaux de vote, plusieurs médias suisses et belges avançaient des chiffres donnant environ 53% à François Hollande.


A 18H50, le site web du quotidien suisse La Tribune de Genève précise: "selon l'institut de sondage Ipsos, le candidat socialiste recueillerait également 52%". La RTBF avance elle aussi des premières estimations claires. Trois minutes plus tard, l'AFP annonce à ses abonnés l'élection de François Hollande sous la forme d'un "flash", en précisant que "la diffusion de ces informations auprès du grand public est de leur seule responsabilité".


La RTBF a enregistré 1,66 million de "visiteurs uniques" pendant la journée, Le Soir 1,41 million et La Libre Belgique 613.000 étaient également pris d'assaut. Des résultats deux ou trois fois plus importants qu'au premier tour où les sites belges avaient déjà publié des résultats avant les Français.


Selon Philippe Laloux, responsable du site internet du Soir, "Ces audiences démontrent à quel point la loi française ne tient plus la route". Et d’ajouter "Cela traduit la puissance des réseaux sociaux et du Web, qui ne connaissent pas les frontières".


Pourtant un récent sondage montre que les Français restent attachés à ce rituel télévisé de 20H00 et 64 % d'entre eux considèrent  comme "une mauvaise chose" une rupture de l'embargo...

Dominique Desaunay
08/05/2012
Lu 931 fois