Connectez-vous S'inscrire

Propagande du pouvoir égyptien par SMS : les opérateurs embarrassés.


«Jeunesse d'Égypte, méfiez-vous des rumeurs et écoutez la voix de la raison. L'Égypte est au-dessus de tout, alors préservez-la.». Les Égyptiens reçoivent sur leur téléphone des messages glorifiant l'armée et appelant au respect de la nation.



Vodaphone
Vodaphone
Mais voilà, ces textos qui appellent à affronter les «criminels et les traitres» et à respecter les forces armées, «soucieuses de leur sécurité» sont acheminés par les opérateurs, dont Vodafone qui rappelons-le est actionnaire de SFR, et Mobinil une filiale d'Orange en Égypte. Dans un communiqué envoyé de Londres, Vodafone s'est élevé contre cette pratique et a expliqué que les opérateurs n'ont pas d'autre choix que d'envoyer ces SMS.


Il faut savoir que pour obtenir une licence d'exploitation de téléphonie mobile dans le pays, ces opérateurs se sont engagés à acheminer des messages d'urgence, explique Vodaphone.


Mais ils n'ont aucun contrôle des contenus, tout en étant les expéditeurs, ce qui crée naturellement une grande confusion chez les abonnés.


La politique de censure des télécommunications mise en place par les autorités égyptiennes place les opérateurs locaux dans une position délicate. La semaine dernière, ils étaient sommés de couper leurs connexions…. Et ils ont tous obéi… Idem pour les fournisseurs d’accès à Internet….

Dominique Desaunay
03/02/2011
Lu 666 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Janvier 2013 - 12:52 Le CNN 2.0 est annoncé

Vendredi 11 Janvier 2013 - 16:59 Manif pour Tous, bataille rangée sur le web