Connectez-vous S'inscrire

Quand Meetic rencontre Match.com


Le site de rencontres sur Internet va être racheté par l’Américain Match.com, le leader mondial sur le secteur. Match.com vient en effet d’annoncer qu'il allait lancer une OPA sur son homologue français dont il détient déjà 27% du capital. Son offre valorise Meetic 345 millions d'euros.



Marc Simoncini, fondateur de Meetic
Marc Simoncini, fondateur de Meetic
On en parlait déjà il y a six mois, et cette fois, la vente de Meetic, le site français de rencontres en ligne est bel et bien partie.


L'OPA de l’Américain Match.com, qui devrait être déposée auprès de l'autorité des marchés financiers (AMF ) dans les semaines prochaines a de fortes chances d'aboutir et Marc Simoncini le patron de Meetic pionnier des rencontres sur Internet en France, devrait céder à Match.com 3,7 millions d'actions, soit 16% du capital. Il en conservera 7% et demeurera au conseil d'administration du site.


«Je reste à bord. Et je reste très attaché et très impliqué dans la réussite de Meetic», a-t-il déclaré.


Il faut savoir que Match.com leader mondial sur le segment revendique 20 millions d’inscrits et détient déjà 27% du capital de Meetic depuis deux ans, tandis que Meetic est le premier site européen pour les rencontres amoureuses avec 7 millions d’inscrits, dont un sur dix est abonné, dans 16 pays d’Europe. Meetic avait d’ailleurs racheté en 2009 les activités européennes de Match.com, et l’américain était entré à hauteur de 27 % dans son capital.


Il y a six mois, Marc Simoncini avaitrenoncé à céder l'entreprise estimant à l’époque n'avoir reçu «aucune offre» reflétant son «potentiel de développement». Marc Simoncini estime qu’«Aujourd'hui, c'est le bon timing pour constituer un groupe global» et il insiste sur «la globalisation totale du Web» et sur la nécessité d'offrir des services communs à travers le monde. Il pense que c'est le bon moment de se désengager en partie de Meetic, tandis que «le nouveau plan de développement stratégique sur trois ans est déroulé».


Dix ans après son lancement, Meetic c'est 200 000 mariages et 1 million de personnes vivant ensemble après une rencontre sur le site. «Je reste à bord. Et je reste très attaché et très impliqué dans le réussite de Meetic», a insisté l'homme d'affaires français qui aura plus de temps à consacrer à son fonds d'investissement Jaïna Capital et Sensee.com un nouveau site d'optique en ligne. Pourtant le fondateur de Meetic regrette "qu'une fois de plus les pépites européennes de l'Internet soient rachetées par des Américains". Nous aussi....

Dominique Desaunay
30/05/2011
Lu 1005 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 11 Octobre 2013 - 16:48 Les Fab Lab africains réinventent l’imprimante 3D

Mardi 15 Janvier 2013 - 10:20 Grand Corps Virtuel ou le voyage immobile