Connectez-vous S'inscrire

SOPA/PIPA : Wikipedia en berne


Wikipédia version anglaise et google.com menaient hier mercredi l’offensive organisée par des centaines de site internet pour protester contre des projets de loi anti-piratage à l'étude au Congrès américain qu'ils jugent liberticides.



Wikipedia en berne
Wikipedia en berne
Deux projets de loi présentés au Congrès américain et destinés à combattre le piratage en ligne sèment un vent de révolte aux Etats-Unis. Le "Stop Online Piracy Act " ou "SOPA " a été déposé à la Chambre des représentants, tandis que son pendant, le "Protect IP Act", rebaptisé "PIPA" est à l'étude au Sénat.

Hier mercredi Wikipédia en anglais n'était plus disponible. Sa page d'accueil était barrée de la phrase: "Imaginez un monde où le savoir ne serait pas libre". Quant au logo de google.com il était masqué par un rectangle noir et le moteur de recherche encourageait ses utilisateurs à "Dire au Congrès" de ne pas "censurer internet".


Twitter et Facebook étaient en revanche  toujours disponibles, mais ils ont exprimé leur sympathie à l'égard du mouvement de protestation. Le cofondateur de Twitter, Jack Dorsey, a envoyé un "tweet" à ses 1,8 million d'abonnés dans lequel il leur demande de contacter leurs élus et de "dire NON au Congrès". Et Facebook prend "très au sérieux" le piratage et a jugé que légiférer "n'est pas la bonne solution à ce problème, en raison des dommages collatéraux que cela occasionnerait à internet".

Dominique Desaunay
19/01/2012
Lu 1074 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis