Connectez-vous S'inscrire

San Francisco : téléphonie mobile désactivée dans le métro.. les Anonymous se vengent


Les autorités de San Francisco ont décidé la semaine dernière de désactiver le réseau de téléphonie mobile dans certaines stations du métro BART, pour éviter un rassemblement massif de manifestants sur ses lignes, coordonné à travers plusieurs réseaux sociaux.



Plan du Bay Area Rapid Transit
Plan du Bay Area Rapid Transit
Les responsables du Bay Area Rapid Transit de San Francisco ont reconnu dans un communiqué qu'ils avaient "interrompu temporairement le service téléphonique dans certaines stations, l'une des multiples tactiques destinées à garantir la sécurité" du public.


Cette mesure a provoqué la colère d'Anonymous, un groupe de pirates informatiques militant pour la liberté d'expression sur internet, qui a piraté le site du métro pendant plusieurs heures, dimanche, en guise de représailles.


Le site du BART été piraté à nouveau mercredi par d'autres militants, voulant eux aussi marquer leur opposition à la coupure des téléphones mobiles.


Toujours aux Etats-Unis, mais à Los Angeles cette fois-ci, c'est le shérif du comté qui a récemment fait parler de lui via les  réseaux sociaux. Il accuse le rappeur "The Game ", 31 ans, d'avoir envoyé samedi un "tweet" à ses fans leur demandant, sur le ton de la plaisanterie, d'appeler le numéro d'urgence pour demander des stages de rap.


Le bureau du shérif a reçu des centaines d'appels, qui ont saturé les lignes pendant trois heures. Les autorités ont ouvert une enquête et réclament des poursuites à l'encontre du musicien.


"Nous ignorons le nombre de personnes ayant eu besoin d'aide et qui n'ont pas pu entrer en contact avec nous à cause de la saturation des lignes", a déclaré le capitaine Mike Parker, du bureau du shérif.

Dominique Desaunay
19/08/2011
Lu 754 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis