Connectez-vous S'inscrire

Selon l'ONU « l’accès à Internet est un Droit Humain fondamental »


L'Onu défend le principe qu'Internet est un outil qui favorise la croissance et le progrès de la société dans son ensemble, mais appelle aussi à la protection de la vie privée d'autrui.



Rapport de l'ONU
Rapport de l'ONU
L'accès à Internet est devenu un outil indispensable pour la liberté d'expression ; plus qu'une possibilité de communication, l'accès à Internet est devenu une nécessité dans le monde actuel de la globalisation. Ainsi, Internet est un droit humain fondamental. C’est ce qu’a fait entendre l'Organisation des Nations Unies dans un rapport publié le vendredi 3 juin.


L'ONU considère que l'accès à Internet devrait être un droit universel d’accès facile pour tous les individus et exhorte les gouvernements à rendre possible cet accès.


"La nature changeante d'Internet ne permet pas seulement aux individus d'exercer leur droit d'opinion et d'expression, mais fait aussi partie de leurs droits humains et promeut le progrès de la société dans son ensemble", a précisé dans le rapport Frank La Rue, rapporteur spécial de l'ONU.


Les gouvernements "doivent s'efforcer" de rendre Internet "largement disponible et accessible à tous", a continué le rapporteur. Assurer l'accès universel à Internet "doit être une priorité de tous les Etats".


D’autre part, l'ONU a fustigé la France et le Royaume-Uni. Les deux pays ont été invités à abroger ou à modifier leurs lois visant à priver les utilisateurs d'une connexion internet.


Les Nations Unies ont invité les États membres à veiller à ce que l'accès à Internet soit disponible en permanence, particulièrement en périodes de troubles politiques.


Le rapport publié par les Nations Unies appelle aussi à la protection de la vie privée d'autrui. "Le droit à la vie privée est essentiel pour les individus. En effet, tout au long de l'histoire, la volonté populaire de participer au débat sur des sujets controversés dans la sphère publique a toujours été liée aux possibilités pour le faire de façon anonyme. Internet permet aux personnes d'accéder aux renseignements et à s'engager dans le débat public sans avoir à révéler leur identité réelle, par exemple par l'utilisation de pseudonymes sur des forums".


RESOLUCIONES DE ÓRGANOS DE TRANSPARENCIA EN MÉXICO NO DEBEN SER DESAFIADAS


Las resoluciones de los órganos de transparencia en México deben ser definitivas e inatacables, recomendó el Relator Especial sobre la Promoción y Protección del Derecho a la Libertad de Opinión y de Expresión de la Organización de Naciones Unidas, Frank La Rue, en el informe que entregó al Consejo de Derechos Humanos de este organismo internacional.


Dominique Desaunay
12/06/2011
Lu 1870 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Janvier 2013 - 12:52 Le CNN 2.0 est annoncé

Vendredi 11 Janvier 2013 - 16:59 Manif pour Tous, bataille rangée sur le web