Connectez-vous S'inscrire

Tweets antisémites, l'UEJF réclame les noms


L’Union des étudiants juifs de France, qui demandait le mois dernier le retrait des messages racistes et antisémites sur Twitter, vient d'assigner en référé le réseau social. L’association réclame du site de microblogging qu’il communique les données d’identifications des auteurs afin d’engager des poursuites à leur encontre.



Après la publication en octobre de nombreux tweets antisémites sous le mot-clé #unbonjuif, l'Union des étudiants juifs de France avait difficilement obtenu du réseau qu’il bloque l’accès à une soixantaine de comptes qui affichaient ces messages.


L’association vient d'assigner en référé le site de microblogging et demande que les données permettant d'identifier les auteurs lui soit communiqué.


Selon Jonathan Hayoun qui préside l’UEJF, ces données seront transmises au ministère de la Justice afin d’engager des poursuites. Par ailleurs, l’association étudiante estime que la procédure extrêmement lourde permettant d’obtenir le retrait d’un tweet n’est pas du tout satisfaisante et veut contraindre Twitter à mettre en place un système de signalement efficace.


De son côté l’avocate française du réseau social, Maître Alexandra Neri , a déclaré que la communication de données personnelles, comme l’adresse IP, qui permet de remonter jusqu'à l’ordinateur d’un utilisateur de Twitter, ne pouvait se faire en dehors de l'autorisation du juge.


L'audience devant le tribunal de grande instance de Paris est prévue pour le 8 janvier prochain.

tweets_antisemites_l__uejf_reclame_les_noms.mp3 Tweets antisémites l'UEJF réclame les noms.mp3  (869.39 Ko)



Dominique Desaunay
28/11/2012
Lu 755 fois







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Décembre 2012 - 13:33 Déferlante de hashtags homophobes sur Twitter