Connectez-vous S'inscrire

Un vote anti-Poutine organisé sur internet en Russie


Le scrutin en ligne organisé par le mouvement de contestation à l’encontre du président de la Russie Vladimir Poutine doit s’achever ce dimanche. Le vote de protestation a été perturbé dès son ouverture par le piratage informatique du site cvk2012.org où se déroule l’opération.



Un vote anti-Poutine organisé sur internet
Un vote anti-Poutine organisé sur internet
L'opposition anti-Poutine procède depuis deux jours par internet à l’élection de ses nouveaux dirigeants, dans l'espoir de relancer une mobilisation qui s’amenuise depuis le retour de Vladimir Poutine en tant que président de la Russie.


Environ 200 candidats défendant le mouvement de contestation anti-Poutine, comme l’ancien champion du monde d'échecs Gary Kasparov ou le blogueur engagé Alexeï Navalny, se présentent à l’élection du Comité de coordination de l’opposition qui sera composé de 45 membres.


Selon les organisateurs, samedi dès son ouverture, le site cvk2012.org où s’effectue le vote en ligne, a été victime d'une attaque par déni de service consistant à saturer les serveurs de requêtes afin d’en bloquer son fonctionnement, signalons que le site ne repond toujours pas aujourd'hui, ainsi que http://election.cvk2012.org/  et https://election.democratia2.ru/  fonctionnant au ralenti.


Pour autant, ce scrutin national en ligne, semble ne susciter que peu d'enthousiasme et on dénombre seulement 166.000 personnes qui se sont enregistrées pour aller voter. C'est une très faible participation, au regard des 72 millions d'électeurs de la Présidentielle Russe.


Rappelons que l’opposition réclame toujours des élections libres et honnêtes, le mouvement de contestation est apparu après des législatives remportées par le parti "Russie unie" de Vladimir Poutine en décembre 2011


Cybercensure, cyber-représailles et intimidations d’État sont monnaie courante en Russie envers les sites et blogs osant critiquer le pouvoir en place qui n'hésite pas à condamner arbitrairement des blogueurs et de simples internautes à des peines de prison. Le scrutin en ligne se termine ce soir dimanche, vers 21H00.

Dominique Desaunay
21/10/2012
Lu 988 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis