Connectez-vous S'inscrire

Vie privée : l’ultimatum de l’Allemagne à Facebook


L'Allemagne compte protéger la vie privée de ses citoyens. Berlin donne jusqu'au 7 novembre à Facebook pour rendre son application informatique de reconnaissance des visages conforme au droit allemand et européen.



Facebook l’ultimatum
Facebook l’ultimatum
A l'origine de cet ultimatum, l'outil informatique de Facebook permettant aux internautes d'identifier des connaissances sur des photos mises en ligne.


L'Allemagne estime que le procédé est contraire au droit allemand et européen sur la protection des données et reproche au réseau social de Mark Zuckerberg de collecter des données aux dépens des utilisateurs qui ne peuvent pas donner leur accord.


« Nous avons longuement négocié avec Facebook et souligné clairement notre position. Nous leur avons donné jusqu'au 7 novembre" pour modifier l'outil de reconnaissance biométrique », indique Johannes Caspar, un juriste qui négocie pour toute l'Allemagne les questions de liberté informatique relatives au réseau social Facebook. Et Johannes Caspar estime qu’« il est temps de prendre une décision ». « Si nos demandes ne sont pas réalisées, nous nous verrons dans l'obligation d'engager l'instrument juridique » pour mettre l'application en conformité avec le droit.


« Quand des données sont enregistrées, Facebook doit être en possession de l'accord explicite de la personne concernée, ce qui n'est pas le cas actuellement (...) Si vous êtes « taggé », vos données sont exploitées de façon biométrique », a-t-il rappelé.
Déjà, en août dernier, le juriste avait demandé à Facebook d'effacer les données biométriques enregistrées, sans pour autant réclamer le retrait de l'application si le réseau ne se pliait pas à cette demande.


Rappelons que l'Allemagne, après avoir freiné le service "Google Street View ", a obtenu en janvier du géant américain qu'il durcisse le respect des données privées.

Dominique Desaunay
22/10/2011
Lu 810 fois







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Janvier 2013 - 11:34 Un réseau photonique pour le moteur de Facebook