Connectez-vous S'inscrire

Virus DNSChanger : le FBI pourrait couper l'Internet à 300 000 internautes en juillet


Selon une mise en garde du FBI, la police fédérale américaine, 300.000 internautes dans le monde principalement aux États-Unis, dans l’Union européenne et en Inde sont menacés d'une interruption définitive de l'image et du son à partir du 1er juillet.



Virus DNSChanger : le FBI pourrait couper l'Internet
Virus DNSChanger : le FBI pourrait couper l'Internet
Petit rappel... Le 9 novembre 2011, six Estoniens soupçonnés d’avoir infecté 4 millions d'ordinateurs dans environ 100 pays avec le virus DNSChanger ont été arrêtés au cours de l'opération Ghost click du FBI qui a permis le démantèlement de ce botnet.


Ce virus aurait permis aux cybercriminels de récolter 14 millions de dollars. Début février, un demi-million de machines étaient encore infectées par DNSchanger, dont plus de 10.000 en France.Et aux Etats-Unis, la moitié des ordinateurs des 500 plus grosses compagnies et quasiment la moitié des agences gouvernementales américaines comme la Nasa étaient touchées.. Et bien sûr des particuliers.


Le FBI a été autorisé par voie de justice, à mettre hors ligne tous les serveurs corrompus, pour couper d'Internet les ordinateurs reliés à ces serveurs. Quel est le mode opératoire du DNSChanger ? Ce cheval de Troie modifie les paramètres DNS de l'ordinateur, c’est-à-dire ce qui relie une adresse IP à un site Internet, pour afficher de la publicité non désirée, modifier les résultats des moteurs de recherche ou rediriger les utilisateurs vers des sites Internet indésirables. La machine infectée ne navigue plus sur le même web que les autres. De plus, ce virus empêche de se rendre sur des sites de sécurité informatique qui pourraient diagnostiquer le problème et le régler.


Le FBI a alors mis en place 'un système de sécurité en réponse à ce réseau de pirates informatiques. Mais ce système a été prévu pour fonctionner de novembre à mars dans un premier temps avant d’être prolongé de mars à juillet.


La police fédérale américaine encourage donc les internautes à se connecter au plus vite sur le site www.dcwg.org, pour savoir s'ils ont été infectés. Si votre ordinateur est connecté au service propre alors vous serez avertis et des conseils vous seront fournis. Si votre ordinateur ne dépend pas du système propre, vous aurez un écran vert et cela signifiera que votre ordinateur n'est pas infecté.
,

568.000 ordinateurs auraient été infectés dans le monde. Cinq mois après l’arrestation des pirates, le nombre de victimes encore connectées au système "propre" serait tombé à 360.000. 300.000 personnes pourraient encore être concernées.
 

internet_coupe_au_mois_de_juillet.mp3 Internet coupé au mois de juillet.mp3  (2.19 Mo)



Dominique Desaunay
25/04/2012
Lu 2902 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis