Connectez-vous S'inscrire

Virus DNSChanger : le FBI pourrait couper l'Internet le 8 mars


Le FBI pourrait couper l'accès Internet de millions de personnes à travers le monde le 8 mars afin de combattre le DNSChanger, un virus détecté en 2006.



Virus DNSChanger
Virus DNSChanger
Le 9 novembre 2011, six Estoniens soupçonnés d’avoir infecté 4 millions d'ordinateurs dans environ 100 pays avec le virus DNSChanger ont été arrêtés au cours de l'opération Ghost click du FBI qui a permis le démantèlement de ce botnet. Ce virus aurait permis aux cybercriminels de récolter 14 millions de dollars.


Début février, un demi-million de machines étaient encore infectées par DNSchanger, dont plus de 10.000 en France.


Et aux Etats-Unis, la moitié des ordinateurs des 500 plus grosses compagnies et quasiment la moitié des agences gouvernementales américaines comme la Nasa étaient touchées.. Et bien sûr des particuliers.


Le FBI a été autorisé par voie de justice, à mettre hors ligne tous les serveurs corrompus, pour couper d'Internet les ordinateurs reliés à ces serveurs. Si cette décision de justice n'est pas reconduite, elle devrait expirer le 8 mars prochain...


Quel est le mode opératoire du DNSChanger ? Ce cheval de Troie modifie les paramètres DNS de l'ordinateur, c’est-à-dire ce qui relie une adresse IP à un site Internet, pour afficher de la publicité non désirée, modifier les résultats des moteurs de recherche ou rediriger les utilisateurs vers des sites Internet indésirables. La machine infectée ne navigue plus sur le même web que les autres. De plus, ce virus empêche de se rendre sur des sites de sécurité informatique qui pourraient diagnostiquer le problème et le régler.


Alors, si vous pensez que votre ordinateur est infecté, vous pouvez et même vous devez le nettoyer avant le 8 mars. Une initiative a été lancée sous l'égide du groupe de travail DNSChanger composé de forces de l'ordre, éditeurs d'antivirus et d'équipes de réponse à incident informatique dont le CERT-Lexsi en France. Vous trouverez des informations sur ce site spécialement mis en place.

Clara Rosselet
19/02/2012
Lu 2604 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis