Connectez-vous S'inscrire

Wikileaks : publication de 5 millions de mails de Stratfor


WikiLeaks, a annoncé avoir entamé la publication de plus de cinq millions de courriels de la société américaine privée de renseignement et d'analyse stratégique Stratfor.



Stratfor société américaine privée de renseignement et d'analyse stratégique
Stratfor société américaine privée de renseignement et d'analyse stratégique
Selon un communiqué de Wikileaks, ces messages datés de juillet 2004 à décembre 2011, vont révéler l'emploi par Stratfor de "réseaux d'informateurs, de structures de versement de pots-de-vin, de techniques de blanchiment d'argent et de méthodes psychologiques". (…) "Les documents montrent comment travaille une firme privée de renseignements et comment elle cible les individus pour leurs clients privés et gouvernementaux".

Wikileaks détiendrait des preuves de l'existence de liens confidentiels entre la société Stratfor fondée par George Friedman en 1996, qui se définit comme "un fournisseur d'un service par abonnement d'analyses géopolitiques", et des grandes firmes internationales comme Bhopal's Dow Chemical Co. en Inde et Lockheed Martin aux Etats-Unis, ainsi qu'avec des agences gouvernementales, dont le Département d'Etat, la sécurité intérieure (Homeland Security), les Marines et l'agence de renseignements pour la défense.


Selon WikiLeaks la portée de ces mails ne deviendra claire que dans quelques semaines lorsque ses 25 partenaires des médias (dont le magazine Rolling Stone, le journal indien Hindu, La Repubblica en Italie et le site français owni.fr ) et le public auront décortiqué la totalité des messages.


D’autre part, WikiLeaks affirme détenir la preuve que Stratfor aurait délivré à titre gracieux une carte d'abonnement au général pakistanais Hamid Gul, ancien chef des services de renseignements pakistanais, qui selon des câbles diplomatiques américains, préparait une attaque à la bombe artisanale contre des membres des forces internationales en Afghanistan en 2006.


Le groupe WikiLeaks déclare d’autre part avoir la preuve que Stratfor a écouté les activités en ligne d'activistes cherchant réparation pour la catastrophe de Bhopal (Inde) en 1984 qui a fait des milliers de morts après qu'un nuage de gaz toxique se soit échappé de l'usine de pesticides du groupe américain Dow Chemical/Union Carbide.

Dominique Desaunay
28/02/2012
Lu 1261 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Janvier 2013 - 12:52 Le CNN 2.0 est annoncé

Vendredi 11 Janvier 2013 - 16:59 Manif pour Tous, bataille rangée sur le web