Connectez-vous S'inscrire

iPad, pirater n'est pas jouer...Arrestation des deux jeunes Américains


Deux jeunes Américains arrêtés par des agents du FBI, la police fédérale des USA, ont été déférés devant le parquet, pour avoir piraté quelques 120.000 tablettes informatiques iPad. Le produit «magique» d’Apple à sa sortie … n’était donc pas infaillible. Les jeunes pirates avaient réussi, facilement, à percer les «portes» des systèmes de sécurités informatiques de l'opérateur téléphonique AT&T pour s'immiscer au cœur de l'iPad



l'iPad, infaillible?
l'iPad, infaillible?
L’histoire remonte au mois de juin 2010. L'escroquerie avait  permis de dévoiler les adresses électroniques de dizaines de milliers de personnes, parmi lesquelles des célébrités comme le maire de New York, l'ancien chef de cabinet du président Barack Obama et… beaucoup d’autres…


Concrètement, les deux Américains ont volé les informations personnelles d'environ 120.000 utilisateurs de la tablette d’Apple dans sa version 3G, c'est-à-dire celle qui permet d’accéder à internet, par un réseau pour mobiles et dans ce cas, celui de l’operateur historique de téléphonie des USA, AT&T .


Comment ont-ils fait ? Les jeunes pirates ont réussi à se procurer ces adresses en exploitant une faille de sécurité sur le site internet de l’opérateur, et à partir de l’identifiant unique liant, la carte SIM à un iPad, de récupérer tranquillement toute sorte de données.


Un jeu d’enfant !  Mais voila, pirater n’est pas jouer "ce n'est pas un sport de compétition,", à tenu à rappeler le procureur Paul Fishman ; et d’ajouter " vos activités dans le cyberespace peuvent avoir des conséquences sérieuses dans la vie réelle"


Sérieuses en effet ! Les deux jeunes Américains  risquent, s’ils sont reconnus coupables, jusqu'à cinq ans de prison et une amende de 250.000 dollars.

Vu sur 100,000 iPad users email addresses stolen Rahm Emanuel is among the many victims; Two hackers brought up on federal charges

ils_ont_pirate_ipad.mp3 Ils ont piraté iPad.mp3  (1.03 Mo)



Dominique Desaunay
19/01/2011
Lu 1736 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis