Connectez-vous S'inscrire

sos-hadopi.fr si vous recevez un mail d'avertissement


Dès le 15 septembre sos-hadopi.fr proposera de prendre la défense des internautes qui auront reçu des mails d’avertissement prévus par la loi Hadopi sur le téléchargement illégal.



Photo du profil sos-hadopi.fr sur Facebook
Photo du profil sos-hadopi.fr sur Facebook
Renaud Veeckman, Jérôme Bourreau-Guggenheim, et Christophe Berhault, les créateurs de sos-hadopi.fr ne sont pas des inconnus. Le premier a fait parler de lui quand il a déposé la marque Hadopi, six mois avant le gouvernement, le second s’est fait virer de TF1, pour avoir critiqué le texte de loi antipiratage du gouvernement. Il a depuis créé l'association Affaire d'opinion  pour défendre la libre expression. Quant à Christophe Berthault c'est le p-dg de Yoosmedia et c'est un spécialiste des sites 2.0


sos-hadopi.fr ouvrira le 15 septembre prochain. C’est « Un service d'assistance technique et juridique face au délit de négligence caractérisée instauré par la loi Hadopi » précisent les créateurs du site sur leur compte  Facebook.


Rappelons que le mécanisme de la réponse graduée vise les auteurs de téléchargements illicites : envoi de deux messages d'avertissement, puis transmission du dossier au juge, en cas de récidive, qui pourra sanctionner le coupable pour négligence caractérisée. Et surtout pour le fait de ne pas avoir sécurisé son accès à Internet.


sos-hadopi.fr les aidera à prouver leur innocence, mais sans utiliser les  logiciels de sécurisation prévus par la loi. « Par analogie, dans le monde réel, cela reviendrait à installer une caméra dans son appartement afin de surveiller ses moindres faits et gestes. Chacun comprendra qu'il s'agit d'une atteinte violente à la vie privée, ainsi qu'au principe de la présomption d'innocence », expliquent Renaud Veeckman et Jérôme Bourreau-Guggenheim


Le lancement officiel est prévu pour le 13 septembre. On ne sait pas encore si les services de sos-hadopi.fr seront payants ou gratuits. D’ores et déjà ne vous attendez pas à trouver sur le site des astuces pour contourner la loi Hadopi, mais plutôt des solutions pour exploiter les failles de cette Loi.

Dominique Desaunay
03/09/2010
Lu 2488 fois







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Septembre 2013 - 16:49 Cyber surveillance, la NSA casse les codes

Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:50 La cyber-guerre syrienne

Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:32 Berk le logiciel anti récidive des États-Unis